Accueil » Association » La Harde de Survilliers Vtt Avenir

La Harde de Survilliers (VTT) (Avenir)

Président(e): 
Fabrice Cheret

Comment concilier amour de la nature, plaisir du sport, compétitions régionales et nationales, entrainements sportifs sérieux… Le tout, à tout âge (de 12 à plus de 70 ans) dans une ambiance très conviviale, souvent festive et familiale ?

Il suffit de rejoindre le club de VTT La Harde de Survilliers ! En effet, tous les Dimanches matin vous parcourrez les forêts des environs de Senlis, Chantilly, Ermenonville, Halatte. On trouve à 9h sur le stade de nombreux VTtistes qui se partagent en groupes pour rouler ensemble avec des habitués qui remplacent les GPS en toute confiance ! Chacun trouve en fonction de sa motivation, de sa forme, de ses goûts, un groupe adapté. De ceux qui s’entraînent pour les prochaines compétitions à ceux qui roulent suffisamment lentement pour repérer les premiers brins de muguet du printemps !

Certains n’aiment pas la routine et retrouver les traces de leurs sorties précédentes, c’est pour eux que La Harde organise (et rembourse) les sorties extérieures en participant aux randonnées diverses proposées dans toute la France.

N’oublions pas le WE familial de 4 jours qui propose à tous quelques jours de tourisme et convivialité dans un gîte choisi avec soin par l’équipe dévouée du bureau.

Deux grands moments dans la vie du club : La rando « La trace de la Harde » qui permet d’accueillir de nombreux cyclistes des environs et « Les trois heures de Survilliers » qui permettent de se frotter par équipe ou en solo aux champions régionaux.

Présent depuis plus de quinze ans le club compte toujours des adhérents de la première heure ! On ne se lasse pas du vélo avec LA HARDE…

Depuis quelques années une section jeune encadrée par des volontaires diplômés a vu le jour et ne cesse de progresser dans les compétitions.

Alors, à bientôt sur les chemins !

Contact : 

Tél. : 06 08 15 72 46
E-mail : fabricecheret@free.fr

Trésorier : Nathalie Evrard

Secrétaire : Christophe Mandin

randomness