Accueil » Loisirs » Bibliotheque

Bibliothèque de Survilliers

Bibliothèque vue extérieure du bâtiment

Située au cœur de notre village, la bibliothèque de Survilliers est un lieu d’accueil, de culture, d’animations, d’échanges et de rencontres. Ouverte à tous, elle se veut conviviale.

On y trouve des livres pour tous les âges et tous les goûts. Elle propose également 3 accès à Internet et un point WIFI.

Elle accueille tout au long de l’année des expositions temporaires et propose de nombreuses animations telles que l’heure du conte une fois par mois de septembre à avril.

Coups de coeur des bibliothécaires

Angela Powell est en apparence une femme comblée. Elle mène une vie confortable, entourée de Jason, un brillant professeur d’économie, et de Spencer, leur fils de treize ans. Mais leur bonheur de façade se lézarde lorsque l’une des stagiaires de son mari dépose plainte contre lui pour comportement déplacé, puis qu’une de ses collaboratrices l’accuse de viol. De quoi donner à Angela l’impression qu’elle ne connaît peut-être pas si bien celui qui partage sa vie.

Pourtant, face à l’obstination d’une enquêtrice coriace, elle choisit quand même de jouer son rôle d’épouse et de le défendre envers et contre tout.

« Depuis l’arrivée de Charcot à la Salpêtrière, on dit que seules les véritables hystériques y sont internées. Mais le doute subsiste … »

A 19 ans, Eugénie Cléry est une jeune fille de bonne famille. Son père, un notaire en vue, ne lui accorde cependant pas le moindre intérêt. A ses yeux, elle n’aura de valeur que lorsqu’elle épousera un bon parti, venant ainsi consolider son rang social.

Dans les années 1860, Londres est la capitale de l’empire le plus puissant du monde, enrichissant les uns grâce à l’essor industriel et écrasant les plus faibles, notamment les ouvriers.

Un enfant illégitime que son père ne veut absolument pas assumer est confié, dans le plus grand secret, à une jeune femme, Charlotte, une Irlandaise qui a fui la misère de son pays. Cette situation serait presque banale pour l’époque si l’identité du père n’était pas aussi spéciale. En effet, il s’agit de Karl Marx, réfugié alors en Angleterre, qui mène une vie bourgeoise et oisive tout en se consacrant à l’écriture d’articles et du livre qui lui rapportera la renommée.

Londres, 1732, Nora, la fille d’un riche négociant, a perdu Simon, son premier amour, avec qui elle rêvait d’horizons lointains.

Pour satisfaire ses envies d’exotisme, la jeune femme accepte d’épouser un veuf, bien plus âgé qu’elle, qui possède une plantation en Jamaïque.

Nora embarque alors pour les Caraïbes à la découverte d’une île enchanteresse. Mais, bien vite, cette belle image laisse la place à une réalité bien plus cruelle : son époux est un homme violent et les conditions de vie des esclaves dans les champs de canne à sucre sont particulièrement difficiles.

RéVOdoc

Cherchez d'un clic dans le catalogue de plus de 20 bibliothèques du département.

randomness